Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 16:18
Mon cher Victor,

La semaine prochaine, c'est le grand jour. Le premier tour des élections présidentielles ! Je suis ça de très très près, en bon républicain ! Victor, je t'ai déjà dit que "républicain" ne veut plus rien dire... Peu importe ! Le plus préoccupant, c'est la gauche ! Je m'interrogeais ici sur le sens de la gauche au XXIème siècle et je trouve que cette question est de plus en plus d'actualité avec le virement centriste de ces politiques, là, les anciens ministres... Ah flûte, je ne retrouve plus leurs noms... Roooo... Aide-moi Mirabelle ! Michel Rocard et Bernard Kouchner. Vaaala ! Bon. Un tel aveu de faiblesse, à une semaine de scrutin, c'est dramatique ! Ne m'en parle pas, Victor...

Si, si, parlons-en, justement ! Bon. Je ne sais pas si tu maintiens ton avis sur la candidate, Mirabelle... Je le maintiens, mais moins qu'auparavant... Ah, c'est à dire ? Eh bien. Elle m'est moins antipathique. Mais je persiste à dire qu'elle manque cruellement de crédibilité. Elle joue trop la carte de l'image et n'a pas de propositions concrètes. De plus, elle n'a pas le talent d'oratrice de son principal adversaire, elle est moins charismatique, ce qui joue contre elle. Je te trouve cependant nettement moins catégorique qu'avant ! Certes. J'ai si peur d'un 2ème 21 Avril, et je redoute tant Sarkozy, que j'ai mis un peu d'eau dans mon vin. Mais juste un peu, hein ! Nous verrons ça...

Revenons à nos moutons ! M'est avis que le Parti Socialiste est bien mal parti ! Je partage ton opinion ! Tu partages trop mon opinion, Mirabelle, c'est fatigant ! Un peu de débat, que diable ! Je ne vais pas nous inventer un désaccord pour te faire plaisir ! Bref, passons... Avec leur appel à se rapprocher du candidat Bayrou, Messieurs Rocard et Kouchner font un aveu terrible : celui de la faiblesse du Parti Socialiste, qui peine à rattraper le candidat de l'UMP. Et ce constat est douloureux pour les gens de gauche. Dont je fais partie, bien que je sois encore dans la tranche des indécis !

Et puis il y a eu cette rumeur, lancée par le Nouvel Observateur. Les Renseignements Généraux auraient commandé un sondage donnant Sarkozy en tête au premier tour, devançant Bayrou et Le Pen, au coude à coude (et Le Pen l'emporterait sur le fil, gloups). Ségolène Royal serait donc éliminée ! Oui. Mais les Renseignements Généraux ont démenti avoir commandé une enquête, d'autant moins qu'ils ne réalisent, en principe, plus aucune prévision électorale depuis 2004. A prendre avec des pincettes, donc... Il n'empêche que cela t'a fait peur ! Oui. Le doute m'a assaillie : et si je devais voter utile ?

A l'origine, je ne suis pas en faveur du vote utile.
Au premier tour de la présidentielle 2002, j'avais voté pour le facteur, peu convaincue par la campagne de Lionel Jospin et surtout, persuadée que les petits partis ont leur place autant que les grands. Et puis je n'aime pas l'idée de faire entrer les gens dans un moule. On peut être d'un même courant et diverger sur certains points, comme le montrent les candidats de gauche à propos de l'immigration, par exemple. Et puis il y a eu le 21 Avril 2002. J'en avais parlé ici, ici, et , Victor, souviens-toi... Oui, je m'en souviens ! Comment pourrais-je oublier une telle atrocité ?

Je ne suis pas une optimiste. Et je m'aperçois que malheureusement, l'histoire a tendance à se répéter, même si les époques changent. Et je ne suis plus si certaine que nous échappions à un 2ème 21 Avril. Alors ne dois-je pas faire ce qu'il faut pour empêcher cela, même si je ne suis pas séduite par Ségolène Royal ? J'hésite. Mais j'imagine la France sous un certain Nicolas Sarkozy. Je réentends ce qu'il a pu dire sur la pédophilie, sur le suicide... Cet homme me fait peur. Dois-je voter utile ? Hein ? Victor ? Ca, c'est un choix personnel...

Si je vote pour Ségolène Royal, ce ne sera pas par gaieté de coeur, mais pour donner une chance à la gauche de se rattraper. Pour barrer la route à Nicolas Sarkozy, aussi, sans doute ! C'est vrai. Je n'aime pas trop l'idée de voter "contre" quelqu'un, mais il y faut s'y résoudre. C'est triste, je trouve, d'avoir à voter "contre" des idées qui nous font peur, au lieu de voter au nom d'un idéal, d'un rêve, de se sentir porté par un candidat... En votant contre Nicolas Sarkozy, tu garderas pourtant une certaine idée de ce que devrait devenir la France d'après toi. Tu te fixes à des principes. C'est aussi louable. Humm... Je ne sais pas...

Ce qui me gêne, dans le vote utile, c'est qu'il étouffe le débat. Quand on vote utile, on s'adresse forcément aux partis les plus puissants des deux camps. CQFD. On n'entend plus alors les Besancenot (il n'aura pas ma voix cette année, mais il approche les 5% d'intentions de vote, tout de même !) ni les Dominique Voynet et autres Arlette Laguillet. Mais si on considère que "de toute façon tout le monde va voter pour Royal ou Sarkozy, je peux bien voter pour quelqu'un d'autre", il y aura toujours un doute. Celui de contribuer à se faire répéter l'Histoire. Car l'ombre du 21 Avril plane encore au-dessus de nos têtes...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marinounette 30/04/2007 00:36

Sophie, je suis fan !!!
Je suis d'accord sur tous les points. Ce n'est pas parce qu'on a peur à cause d'une tripotée d'incapables qu'on doit renoncer à nos convictions. Surtout que vu ton vote (et le mien ^^ je crois qu'on a voté pour la même personne), le premier tour est le SEUL tour où on peut vraiment s'exprimer, voter par conviction.
En 2002, j'ai dû voter Chirac dans la douleur, je me suis forcée (en même temps j'avais pas le choix). J'ai eu du mal à m'en "remettre" vu que c'est absolument pas dans mes idées. Et je me suis dit "plus jamais je ne voterai à droite, plus jamas je ne voterai pour quelqu'un dont je veux pas". Perdu:
- je veux pas de Royal
- je veux encore moins de Sarkozy
- mais Royal fait une politique de droite
- je peux toujours voter blanc c'est vrai, mais si Sarkozy passe ça la fout mal
Donc je me tâte. Franchement j'en ai marre, je l'ai même pas choisie aux primaires, elle représente pas le PS, elle sait pas parler en public. Argh... quoi qu'il arrive ça va faire mal !

Mirabelle 01/05/2007 19:29

Bon, pour Royal... Je suis d'accord sur le fait qu'elle ne sait pas s'exprimer en public. Pour preuve, son discours au soir du premier tour, j'ai trouvé ça lamentable (Bayrou a dit "affligeant") on se serait cru dans un tombeau, elle faisait une tête d'enterrement, ça m'a fait froid dans le dos. On aurait dit qu'elle n'y croyait pas. Elle aurait du y mettre les tripes. Je crois malheureusement qu'elle ne peut pas le faire, ce n'est peut être pas dans son caractère. Par contre, je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle fait une politique de droite... Mais elle y perd à gauche en essayant de rallier Bayrou et en criant sur tous les toits que si elle est élue, il y aura des ministres UDF dans son gouvernement ! Bon. Elle essaie de remporter l'élection par tous les moyens mais quand même... Tous les moyens ne sont pas bons... Et surtout : Aie aie aie pour la gauche ! :(

sophie 22/04/2007 08:46

Au secours !!!
Hier soir, à la veille d'aller voter, j'ai changé d'avis ! Fini le vote utile, après tout une élection doit refléter la conviction, la représentation exacte de notre société à cet instant précis... Et que nos présidentiables arrêtent d'agiter l'épouvantail FN, si cette erreur (horreur !) s'est produite c'est à cause d'eux, pas de nos convictions (pour preuve le seond tour de 2002).
Je ne vais pas me ranger derrière un candidat par peur d'un autre, elle n'avait qu'à m'en donner l'envie, m'en convaincre et je l'aurai suivie. Qu'on nous reproche un éparpillement des votes, ils n'avaient qu'à former une alliance ! Et puis en y réfléchissant, même si elle n'est pas  présente au second tour, pour moi elle et Bayrou c'est pratiquement la même chose alors, pas de regrets ! Vive le facteur !
Et puis Marinounette le dit très bien, c'est une élection à 2 tours,  le premier doit nous permettre de nous exprimer !
Aux urnes citoyennes, citoyens !

Mirabelle 22/04/2007 09:23

Dans une demie-heure, j'irai voter. Je dois dire que plus ça approche, et puis j'hésite... Aie aie aie ! :(

marinounette 22/04/2007 00:22

"Vote utile" mwarf... autant faire un 2è tour direct sans faire de 1er tour alors...

Mirabelle 22/04/2007 09:22

C'est bien pour ça que ça me soucie  ;-)

sophie 20/04/2007 16:51

Comment inverser la tendance... en votant selon nos convictions aux autres élections, législatives (pour très bientôt) et municipales ! Avec l'espoir que le message ainsi envoyé parviendra à son destinataire, à l'Elysée...
La lutte n'est pas terminée ;)
PS : Bravo pour tes écrits, quel talent !

Mirabelle 22/04/2007 09:22

Oui, je me dis aussi que ce sont les législatives qui seront déterminantes. L'espoir fait vivre !

sophie 17/04/2007 18:42

Merci Mirabelle !
Tu exprimes exactement ce que je ressens... Voter avec rationalité ou selon ma conviction, j'hésite encore... un peu ! Mais comme toi j'ai peur, je veux une victoire de la gauche, même si ce n'est pas tout à fait cette gauche là que j'espérais. Je n'aime pas l'idée qu'on se dirige vers un système de bipartisme, hélas ça finira peut être par arriver. Je me console en pensant qu'à toutes les autres élections je pourrais voter selon mon coeur, pour compenser !
A bientôt,
Sophie

Mirabelle 18/04/2007 09:44

Oui, j'ai bien peur qu'on se dirige de plus en plus vers un système de bipartisme. Je culpabilise, d'ailleurs, car je suis contre ça et pourtant je suis quasiment prête à voter "utile". Je contribuerais donc à faire disparaître les petits partis ! :( Je ne sais pas comment inverser la tendance...  C'est un réel problème !