Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 01:03
Mon cher Victor, enfant-qui-pleure.JPG

Vendredi après-midi, heure de la récréation. J'ai lâché mes fauves dans la cour, sauf un. Ah ? Un puni ? Non. Je lui ai juste passé un savon monumental. Qu'avait fait le garnement ? Pas grand chose : il étranglait un de ses camarades. Mon dieu... Tu plaisantes, j'espère, Mirabelle ? Même pas. Monsieur Jérôme n'avait trouvé rien de mieux que d'attraper le cou d'Antonin. Mon dieu... Alors j'ai attrapé le fautif par le col et l'ai fait asseoir dans le couloir, tout en autorisant aux autres d'aller en récréation, sans quoi j'aurais eu droit à un attroupement du style : "Qu'est-ce qu'il a fait, maîtreeeesse ?", "Qu'est-ce qu'il y a, Jérôme ?", "Pourquoi elle t'a puni la maîtresse ?", "Eeeeeh, maîtresse, pourquoi il a pas le droit de descendre avec noooous, Jérôôme ?". 

Après m'être assurée que tous les autres CE1 étaient descendus (avec un adulte pour les surveiller dans la cour, évidemment...), je retrouve le petit Jérôme, assailli par les questions de CM2 qui passaient par là. Je précise à ces derniers que ce qui se passe ne les concerne en rien et leur conseille de passer leur chemin. C'est là que je sermonne vertement l'inconscient, qui, soudain, se met à pleurer à chaudes larmes : "Mais c'était pour jouer...". Argl. Ca y est... Ma carrière à peine commencée, je fais pleurer les enfants... Ceci dit, tu as bien fait de ne pas laisser passer une chose pareille, Mirabelle... En CE1, étrangler un camarade, même pour jouer... Non, non, tu as bien fait ! C'est ce que je me suis dit aussi, surtout quand on a en tête des exemples tels que le jeu du foulard, auquel nous ne sommes pas du tout sensibilisés à l'IUFM (aaaah, la formation à l'IUFM, j'en ai des choses à dire là-dessus !) et à l'égard desquels il faut pourtant être très vigilent ! C'est pourquoi j'ai précisé à Jérôme qu'un accident était bien vite arrivé et qu'il ne fallait pas avoir ce genre de jeu, même avec un élève consentant.

C'est alors que je me suis aperçue que les CM2 étaient en fait restés dans le couloir à observer la scène. Et l'un d'eux, dans un chuchotement, fit remarquer à son acolyte : "Dis donc, elle a l'air très très sévère...".
Argl.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Plum' 12/06/2007 00:14

Tu as fait ce qu'il fallait faire en tant qu'adulte responsable.Quant à ton éventuelle réputation de "maitresse sévère" (ça sonne un peu érotique, non ?), ce n'est peut-être pas si mal... Sévère n'a jamais voulu dire peau de vache, entendons-nous bien.Bisous Mirabelle !

Mirabelle 29/06/2007 09:44

Les maîtresses sévères peuvent induire une certaine crainte... Elles ne manient pourtant pas le fouet ! (raaaaa, toujours cette foutue connotation sexuelle !) ;-)Bisous Plum' !

Rosa Negra 10/06/2007 20:35

J'en ai sermonné plus d'un pour les mêmes motifs. Ça semble être le jeu préféré des enfants de tous âges (j'ai également vu ça avec des CM 2). Tu n'as pas d'autre choix que de sermonner ces enfants. Du moins, pas d'autre choix responsable. C'est comme ça. Tu le feras encore et encore. Et, jugée sévère ou non, les enfants ne t'en apprécieront que plus. Pourquoi ? Parce que si tu les a sermonnés c'est, d'une part, parce que tu as eu peur pour eux (la bêtise irréparable est bien vite arrivée) et, d'autre part, pour leur éviter de faire quelque chose de grave qu'ils auraient pu regretter. Autrement dit, tu les sermonnes parce que c'est juste et non parce que ça te fait "plaisir" et ça les enfants s'en rendent compte à un moment où à un autre et ne t'en sont que plus reconnaissants.

Mirabelle 29/06/2007 09:53

Effectivement ! :D

yoann 10/06/2007 19:20

Hello Mirabelle,Je rejoins les autres commentaires. Tu as eu bien raison de réagir comme ca et de ne pas laisser passer. En plus passer pour une maitresse "sévère" (j'ai mis entre guillemets comme tu l'auras remarqué..)n'a t'il pas ses avantages???Continue bien

Mirabelle 29/06/2007 09:52

Si, bien sûr... Au moins, ça veut dire que je sais mettre des interdits au sein de la classe et que je cherche à faire respecter les règles ! Et ça, c'est bon pour les gosses et ils le remarquent !Bonne continuation à toi aussi, Yoann !(tu en es où dans tes reflexions ?)

Jaded 10/06/2007 11:36

Je vais te dire Mirabelle (meme si je ne suis encore qu'une petite, toute petite PE1) : je trouve ca bien que les eleves se disent que tu sembles sévère. Parce que meme si tu n'en es pas une, de maitresse sévère, eh bien tu peux leur faire croire que tu l'es, et leur laisser apercevoir des petits bouts de la maitresse pas du tout sévère de temps en temps, c'est mieux que de faire comme moi l'an dernier avec mes classes d'anglais, ou j'ai fait comme si j'etais leur copine (pauvre de moi ...) et ensuite pour me faire ecouter, ben j'ai degusté.Dans l'autre sens c'est bien mieux je trouve. Desolée ce commentaire n'a ni queue ni tete, je suis toujours dans l'eps, j'en ai marre, et j'y retourne mdr ...Voila allez bonne fin de weekend, bisous !!!

Mirabelle 29/06/2007 09:51

C'est sûre qu'il vaut mieux faire sévère que de n'avoir aucune autorité. Au moins, c'est plus cadrant... Il n'empêche que ça fait drôle quand on entend ça ! ;-)Bon ouikende ! :D

Aurelie 10/06/2007 10:05

Hello! Je suis du même avis que Sophie: tu as très bien géré la situation, et je ne sais pas si j'ai raison, mais n'est ce pas mieux, en tout cas dans ton intérêt, d'avoir l'étiquette "sévère" plutôt que celle de la maîtresse "trop permissive et gentille"? Au moins tu sauras te faire respecter! ;-) Bon WE

Mirabelle 10/06/2007 11:34

Je crois que vous avez raison, j'ai bien fait de réagir comme ça... Mais ce n'est pas évident de voir qu'on fait pleurer un élève, même si je crois qu'il y avait là-dedans une petite part de cinéma ! Bonne fin de week-end, Aurélie ! ;-)