Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 01:12

Mon cher  Victor,

staracademy.jpg
Cet après-midi, 16 h 20. Nous rentrons du gymnase et j'annonce, avec un plaisir non dissimulé, que pour  les quinze minutes qui nous restent, nous allons chaaaaaanter ! Tu connais, Victor, ma passion pour le chant. Eh bien... Moins que tu ne sembles le penser ! Tu ne m'as , au fond, que très peu parlé de ton expérience de chanteuse amateur  ! C'est vrai. C'est un chapitre de ma vie qui, pourtant, me tient profondément à coeur :  je rêve encore, parfois, de monter sur scène... Quand je ne croule pas sous les fiches de séquence et les corrections de cahiers du jour  ! Bref.

Cet après-midi, donc, j'entreprends  d'apprendre aux élèves le  refrain de la chanson "Rame" d'Alain Souchon, dans le but d'en faire un canon.
Campée devant le tableau, scrutée par vingt-cinq paires d'yeux, je retrouve une sensation qui, je m'en aperçois, m'avait manqué : celle de chanter devant un public. Sauf que le public en question n'est pas une masse noire, à peine éclairée, dont je ne discerne pas les visages, mais ma classe, mes élèves à moi, mes CE2-CM1, que j'aime. Je retrouve tout. Ce trac. Cette boule au ventre. Cette excitation. Vont-il aimer ?

Enfin, je me lance. En les regardant. Je vois des yeux scintiller. Je vois des sourires. J'entends des "oh". Je me sens bien. Ils ont la bouche grande ouverte, le coeur aussi. Quand je me tais, Lorie lève la main :

"Maîtresse, ce n'est pas maîtresse que vous auriez dû faire... C'est la Nouvelle Star !"
. Puis il y a des "oui" murmurés, plein d'admiration. Des sourires jusqu'aux oreilles. Et toujours les étincelles dans les yeux. Ondine, d'un ton suppliant, me demande : "Dites, Maîtresse, vous voulez bien la rechanter ? C'était beau !". J'acquiesce avec un sourire, en précisant que bien sûr ils devront bien m'écouter pour mémoriser la mélodie, puisque nous l'apprendrons. Après tout, mon métier est maîtresse, pas chanteuse. Et même si j'adorerais un jour chanter mes textes, j'aime aussi éveiller chez mes mômes le goût d'apprendre. Ce qui tombe bien puisque c'est ton métier ! Tout à fait !

Quand j'ai terminé de chanter le refrain, Gontrand me gratifie d'un "Maîtresse, qu'est-ce que vous chantez bien !", émis dans un souffle. Je me sens rougir de plaisir. Le mot "Star Ac'" est sur toutes les lèvres... On en revient toujours aux mêmes ! Je me retiens de dire aux gosses ce que je pense de ce programme qui gomme toutes les spécificités artistiques des candidats, et tourne ma langue sept fois avant d'avouer qu'il faut être bien débile pour participer à cette émission. Néanmoins, je souris intérieurement : l'allusion à ce jeu de télé-réalité me rappelle la réflexion d'une gamine de centre aéré qui m'avait dit, alors que, en tant qu'animatrice, j'avais chanté je ne sais plus quel titre à la mode : "Mirabelle, tu chantes trop bien ! On dirait Jenifer !"

Bref. Après quelques onomatopées pour favoriser l'apprentissage, nous parvenons à un résultat à peu près acceptable concernant la mémorisation de la mélodie. Il est 16 h 30. Avant de sortir de classe, alors que je suis, comme à mon habitude, la main sur la clanche, collant la porte, disant au revoir à mes élèves avec mon beau sourire de maîtresse épanouie, Lorie me lance :

"Ah ! Maîtresse ! Maîtresse ! Quand je vais dire à ma maman que ma maîtresse est chanteuse !"

Et la voilà qui sort de la classe en souriant. Ce sourire est tout ce dont j'ai besoin pour terminer ma journée de bonne humeur.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Etoile 17/11/2007 18:52

Bizarre, les miens ne m'ont jamais dit que je chantais bien lol

Mirabelle 28/12/2007 14:49

Tiens... Comment cela se fait ? On est pourtant tous sensés chanter comme des divas dans l'Education Nationale !!! :D

pierogod 15/11/2007 21:53

Façon très originale de contenter tes élèves et puis avec cela, ils t'admireront d'autant plus !

Mirabelle 28/12/2007 14:55

Je dois dire que j'ai eu beaucoup de plaisir à chanter pour eux... Et si ça pouvait éveiller un amour pour le chant, eh bien tant mieux, j'en serais ravie !!!!

P'tite chouquette 15/11/2007 17:30

C'est plutôt en art pla que je les ai impressionnés (pourtant ce n'était qu'un peit griffonnage au tableau), ils m'ont dit que j'aurai du faire "artiste" (sont bon public ces petits)....Par contre le chant c'est una autre histoire : bravo à la maîtresse chanteuse !

Mirabelle 28/12/2007 14:54

D'après mes élèves, j'aurais dû faire : chanteuse, dessinatrice (le moindre petit schéma au tableau leur fait pousser des cris d'extase) et conteuse pour enfants ! Rien que ça !!!! J'ai beau me dire, tout comme toi, qu'ils sont très très bons publics, j'avoue que j'en suis toujours très très flattée... ;-)

Moi-Narnia 14/11/2007 21:04

... En effet, ça doit être chouette d'avoir un public attentif et compréhensif...Par contre, je rejoint l'avis de Julie, et préfére ne pas leur faire entendre le seul et sublime air de casserole que je suis capable de produire !Dans mon cas, je tente de les initier à l'expression par les arts plastiques... Cela peut parfois choquer les yeux, mais au moins ça ne perce pas les tympants !Aller, à ++

Mirabelle 28/12/2007 15:37

C'est une façon de voir les choses... Mais je suis certaine que tes élèves ne pensent pas que tu chantes comme une casserole ? La maîtresse sait tout faire et fait tout bien ! ;-)

Genevi�ve GIL-MAUREL 14/11/2007 15:40

"Bravo, maîtresse chanteuse, épanouie tes élèves par le chant.Quand, je vois deux  de mes petits enfants 4 ans et 2 ans écouter mon mari chanter avec leurs regards attentifs et essayer de répéter comme lui les paroles. Et le lendemain dire à leur papa de nous téléphoner pour qu'il leur répéte ce chant pas tellement pour les touts petits puis que c'est le chant "Mexico" je suis surprise car le plus grand en rien de temps a retenu une partie des paroles et l'air. Alors, chante mirabelle,le chant c'est aussi apprendre.Bisous

Mirabelle 28/12/2007 15:37

C'est fou le pouvoir du plaisir sur l'apprentissage, n'est ce pas ? ;-)