Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 01:29
Mon cher Victor,


C'est fou, quand même, la vie. Il y a encore quelques mois je n'aurai pas misé un seul centime sur ma relation avec lui. Et aujourd'hui... Aujourd'hui, il n'y a qu'à lui que je peux dire la vérité dans la vie réelle. Je ne dis rien à ma mère, rien à mon père, rien à ma soeur. Ils m'interrogent sur mon moral, je souris, "je vais bien, ne t'en fais pas". Je ne dis rien à mes amis, je souris, "je vais bien, ne vous en faites pas". Et à lui, je dis tout. J'en suis la première étonnée.

Nos histoires personnelles nous ont considérablement rapprochés.
A lui, je ne mens pas. Avec lui, je ne triche pas. Il sait mes moments de solitude, mon incompréhension, mon vague à l'âme, tout comme je sais les siens. Nous nous serrons les coudes. C'est vraiment une belle surprise que nous fait la vie. Il fut une époque où je ne pouvais pas le supporter. C'était viscéral. Et puis nous avons grandi. L'un comme l'autre. Il a connu une séparation, moi aussi. Il a du mal à s'en remettre, moi aussi. Et cela créé un lien assez particulier... Pas besoin d'expliquer nos sentiments, car ils sont les mêmes. Le même manque. Le même vide.

Je n'ai pas besoin de me justifier avec lui. Jamais. Il ne me fait pas la morale, ne me donne pas de leçon. Il n'essaie pas de me convaincre de quoi que ce soit. Parce qu'il connaît la même solitude. Ses maux sont les mêmes que les miens et cette simple constatation suffit à nous sentir un peu moins seuls. Il n'allait pas bien quand nous avons discuté tout à l'heure. Et moi, j'étais un peu triste. Et puis nous avons réalisé, effarés, que nous venions de nous remonter le moral, en quelques phrases. Là où les mots de ma famille, de mes amis, n'ont aucun effet sur moi, lui m'apaise tout simplement.

Tiens, cela me fait penser à une excellente réplique, dans un excellent film, "Casablanca". Est-ce que tu l'as vu ? Bien sûr ! C'est un classique !!! ". Donc comme le dit ce magnifique comédien, qui a de l'avenir dans la profession, je le crois franchement (un certain Bogart), "je crois que c'est le début d'une merveilleuse amitié" !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans Amitié(s)
commenter cet article

commentaires

Gil-Maurel 11/05/2008 17:55

Profitez tous les deux de cette amitiè!Réconfortez-vous mutuellement en parlant simplement, et après le temps fera le reste. L'amitiè c'est un sentiment très précieux et qui aide à vivrenos déboires et nos désillusions.....

Cristophe 10/05/2008 15:49

Amitié durable ?  Il se peut que l'un et l'autre vous vous souteniez un certain temps puis ayez besoin de prendre des distances. Il se peut aussi que ça dure...