Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 01:12
Mon cher Victor,


Lundi matin, donc, je suis de service à 9h, pour surveiller l'arrivée des élèves au grand portail. La petite Eléonore, CE2 de son état, avec ses petites couettes, son petit cartable, ses petites fossettes, vient me dire bonjour, toute pimpante, et me raconte que oh maîtresse, dimanche pour la fête des mamans on a été à la crêperie et c'était trop bien, et j'ai mangé une galette complète et et et... Tout à coup elle s'arrête et me dévisage comme si elle me voyait pour la première fois :

- Et vous Maîtresse, vous avez eu quoi pour la fête des mères ?

Je m'y attendais, à celle-là...

- Je n'ai pas d'enfants.
- Ah bon ?
- Eh oui...
- C'est vrai ?
- Puisque je te le dis...
- Mais comment ça se fait ?
- Eh bien... Je n'en ai pas encore, c'est tout.
- Vous n'avez pas d'amoureux ?


J'ai fini par m'énerver en disant que c'était trop personnel et la gamine est repartie en traînant son cartable comme s'il pesait dix tonnes, voire quinze. Au revoir l'air pimpant ! On ne voyait plus ses petites fossettes parce qu'elle ne souriait plus. Bon, bien sûr, elle n'est pas responsable mais bon... Pourquoi faut-il si souvent que les enfants, avec toute leur innocence, appuient là où cela fait mal ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

graine de fée 31/05/2008 13:54

cela m'arrive souvent!maitresse t'es mariée?  Tu as un amoureux? Tu as des enfants?J'ai même eu le droit à "t'as un mec?"   et "est ce que tu dors toute seule le soir... 

van den Broek Veronique 30/05/2008 22:05

Dans le même genre, Simon, 3 ans, le fils de mon cousin Philippe, m'a déjà demandé à deux reprises : "Mais, tu es la maman de qui, toi ?" Je ne suis la maman de personne! Regard perplexe du petit garçon qui se dit que, décidément, il ne comprend pas

Harmonia 30/05/2008 12:58

Bonjour, je découvre ton blog, et je viens de lire l'histoire de cette petite fille qui pose la question qu'il ne fallait pas poser ! C'est l'innocence de l'enfance, si belle et si charmante, qui disparaitra avec toutes les règles  que la société se charge de lui inculquer. Bonne journée. Amicalement

Sophie 28/05/2008 13:02

Il m'est arrivé ecaxtement la même chose que Cé !...

28/05/2008 12:39

Cette situation m'est arrivée je ne sais combien de fois lorsuque j'étais animatrice en centre aéré... "Cé, tu es belle, tu as un amoureux??"...