Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


25 mai 2006 4 25 /05 /mai /2006 00:00

Mon cher Victor,

Une des choses que je préfère, quand mes amours ne tournent plus vraiment rond, c'est la solidarité féminine. Et en particulier le soutien des copines.

Tu sais, Victor, les femmes du XXIème siècle se sont émancipées depuis ton époque. Voyez-vous ça... Elles se sont affirmées. Ont fait valoir leurs droits, évoluer les mentalités, se sont battues, encore et encore, pour être considérées à l'égal des hommes. Bien sûr, le combat n'est pas terminé, mais nous avons remporté de nombreuses batailles : le droit de porter des jupes, le droit à l'avortement, le droit à la contraception... Toutes ces choses primordiales qui font partie de nous, de chaque femme sur cette planète, de ma génération comme de la précédente, comme de celles à venir.

J'aime les femmes, Victor. Tu aimes les femmes ?! Ca y est, tu ris aux éclats : je vois que tes petites plaisanteries te plaisent bien, c'est l'essentiel. Ne feins pas la naïveté, tu as parfaitement compris mes propos. J'aime les femmes parce qu'elles sont là les unes pour les autres. Enfin, j'imagine qu'il existe des contre-exemples, mais d'après mon expérience personnelle, je crois pouvoir affirmer que les femmes que je côtoie ont cette extraordinaire qualité d'être fière de leur sexe.

Vois-tu, mon Victor, depuis ma séparation, j'ai tendance à me dévaloriser, à ne plus croire en rien, et surtout pas en moi. Oui, il me semblait bien avoir remarqué un comportement de ce type ! C'était compter sans les copines ! Que ferai-je sans elles ? Ce sont les femmes qui parlent, dans ces cas-là. La spécificité féminine. Ce qui nous différencie des hommes. Et renforcer mon identité de femme m'aide à supporter la solitude.

Il est fort probable, mon cher Victor, que ce que je m'apprête à écrire va te vexer quelque peu en tant qu'homme, et sans doute plus qu'un autre, étant donné que tu es d'une génération quelque peu... Ancienne. Faut-il que je me bouche les oreilles ? Je pensais que tu ferais preuve de plus de courage. Tu ne veux plus m'écouter ? J'ai quelques difficultés avec les femmes qui se prennent pour des hommes ! C'est bien une remarque du XIXème siècle. Il ne faut pas envisager les choses sous cet angle. Je suis une femme du XXIème siècle. Il n'y a donc pas de point de comparaison possible. Dans ce cas, je veux bien faire un effort, mais je ne garantis pas de rester calme ! Aucune importance : c'est l'intention qui compte !

Etre une femme, c'est aussi critiquer les hommes. Gentiment. Sans haine, parce que dans le fond, on les aime, les hommes. Je suis célibataire. Tu le sais. La plupart de mes amies sont pourtant avec quelqu'un, et en majorité, depuis un certain temps. Elles sont bien installées. Et elles les aiment, leurs hommes. Mais quand je ne vais pas bien, que je commence à me lamenter sur mon sort (ce qui m'arrive fréquemment...) elles sont là, derrière moi, à me pousser...

- Attends, Mirabelle, tu sais comment fonctionnent les mecs ! Ils n'ont aucune délicatesse, ils ne tournent jamais leurs langues dans leurs bouches avant de parler ! Après, ils s'étonnent qu'on se vexe et ils s'excusent des plombes plus tard !

- C'est génétique, c'est certain. Ce sont des handicapés de la parole. Ils ne parlent jamais de leurs sentiments. Cela ne signifie pas qu'ils ne ressent rien évidemment, mais ils ne sont pas comme nous : pour eux, la communication, cela passe par le corps !

- Arrête de te plaindre parce qu'il ne lit pas. C'est rare, les hommes qui lisent. Regarde le mien : à part le Ouest-France et les magazines d'ordinateur, il ne lit pas une ligne...

- Tu sais bien que leur bagnole ou leur moto, c'est plus important que leur copine ! Ou disons qu'ils y font plus attention... Bon, c'est triste d'accord...

Si tu cherchais à m'énerver avec tes poncifs anti-hommes, c'est raté ! Je ne me sens pas concerné du tout : je suis un homme exemplaire ! Je suis extrêmement délicat, j'en ai dans la cervelle, et je lis énormément, tu t'en doutes ! Demande à Juliette si c'est pas vrai ! Humm... J'aurais aimé que tu naisses en 1984 !

On a beau savoir que tout ça, c'est du blabla, qu'il ne faut pas généraliser sur les hommes, cela fait partie des techniques utilisées pour en oublier un ! C'est ça, la solidarité féminine ! Alors, merci à toutes celles qui en usent : je suis heureuse d'être une femme !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans Amitié(s)
commenter cet article

commentaires

ma2thieu 14/03/2006 16:52

Alors bien sur, je vais nier tous ces qualificatifs discriminatoires envers les hommes! :D Enfin, je rigole, je ne suis pas du tout vexé!Je ne vais pas défendre les hommes pour tout autant!Personnellement, j'ai l'impression que ce sont les femmes qui dirigent le monde. Ils ont cette chose, cette délicatesse si incompréhensible pour les hommes et qui les rend si puissante.Alors dans votre quête pour l'égalité, pensez à garder ce soupçon qui vous éloigne du mâle...Continue!Matthieu

Mirabelle 14/03/2006 18:10

Je ne répondrai qu'une chose : la femme est l'avenir de l'homme ! (merci Pablo Neruda !) ;-)

titi 13/03/2006 18:08

Et pour les chaussettes sales !!! Très original ton blog, merci

Mirabelle 13/03/2006 18:11

Merci merci ! C'est vrai que je les avais oubliées, les chaussettes... Mais bon, les caleçons qui traînent, je suppose que cela marche aussi ? ;-)

Sire petit Séb et Dame Petite Stéph 12/03/2006 14:39

Très sympa comme idée ton site!!!
Amitiés
le Sire

Mirabelle 12/03/2006 15:21

Merci merci ! Le vôtre n'est pas mal non plus ma foi ! :-)

lisa 12/03/2006 11:17

moi aussi bien que cela comporte tout de meme quelques inconvénients:bien que nous fassions souvent la moral aux hommes parce qu'ils nont pas rangé leurs chausettes ou parce qu'ils traitent l'arbitre d'enculer devant un match de foot(dixit Dylan,Slawik), il me semble que nous ne sommes pas mal non plus:
toujours à faire des remarques (moi y compris), nous sommes des éternelles insatisfaites, nous analysons tout et n'importe quoi alors que les hommes se soucient peu des choses qui peuvent nous tracasser nous les femmes.mais je suis bien daccord pour dire moi aussi, VIVE LES FEMMES!

Mirabelle 12/03/2006 12:35

Bien dit, bien dit...Ca m'en coupe la chique ! ;-)