Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 01:49
Mon cher Victor,
 
Je ne t'ai pas encore raconté mon dernier jour de classe avec mes CE2-CM1. Aaaaaaaah ! Quand même !!!! Il me semblait bien que tu étais en vacances depuis déjà quelques temps !!! Minute papillon : ne t'attends pas à une description interminable, ni à une conversation intarissable : j'irai à l'essentiel ! C'est toi le maître à bord, de toute façon...

J'ai eu de nombreux cadeaux de la part de mes élèves. Je ne les ai pas comptés, mais je peux t'affirmer que le coffre de ma Twingo chérie était plein à craquer ! J'ai eu maintes et maintes fois la gorge serrée, j'ai distribué je ne sais combien de bisous, j'ai remercié les parents, serré des mains, ai reconnu qu'il était dommage de quitter cette école... Mais le plus émouvant, ce qui m'a le plus touchée, c'est un petit mot, un petit mot tout simple rédigé par les parents d'une élève de CM1 :

Bonjour,
Nous avons été très satisfaits de cette année de CM1 que vous avez réalisé avec Louisa. Ce fut pour vous un travail difficile mais vous avez redonné confiance à notre fille et nous vous en sommes très reconnaissants. Nous vous souhaitons bon courage et nous n'oublierons pas votre aide et soutien pour Louisa. Bonnes vacances. Encore merci.


Là, je peux te dire que les larmes me sont montées aux yeux et qu'il a été très compliqué pour moi de les contenir. Comme je te comprends ! J'ai revu toute cette année de T1 défiler dans mon esprit, les joies et les peines, les chagrins et les bonheurs, tout ce qui s'est cassé la gueule sans que je m'en aperçoive, tout ce travail, tout ce découragement, toutes ces frustrations, tout cet espoir. Cette année a été très difficile pour moi sur le plan personnel... Mais pas sur le plan professionnel ! J'ai eu, à l'école de C., les meilleures conditions qui soient pour débuter ma carrière dans la bonne humeur, tout était réuni pour me donner confiance en mes capacités de maîtresse. Il y a encore du boulot mais je suis déjà bien engagée sur le chemin de l'épanouissement professionnel. La petite Louisa est, je le crois très franchement, la seule gamine que j'ai réussi à "transformer". De petite fille timorée, timide, renfermée, elle est passée à joyeuse, impliquée, vive. Elle a fait d'énormes progrès, vraiment, aussi bien au niveau de l'attitude en classe que du travail, et je suis très fière d'elle. Alors quand je regarde en arrière, quand je vois tous les sacrifices que cela m'a demandé, tout ce qui s'est écroulé, je me dis que si c'était à refaire, eh bien vraiment, je referais tout pareil, et sans hésiter une seule seconde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lestitis67 14/07/2008 16:54

BonjourRien de tel qu'un petit mot qcomme ça pour rattraper toutes les frustrations qu'on puisse avoir en fin d'année...Pour moi la fin d'année s'est terminé de manière particulière... arrêt de travail 15 jours avant la fin pour soucis de début de grossesse...LEs enfants et les parents ont été prévenu par les collègues. La seule chose qui les a intéressé sur le moment : Savoir s'ils allaient avoir les bulletins des enfants avant les vacances, et savoir si je serai là en septembre...J'ai été animé quand même le spectacle de fin d'année 1 semaine avant la fin, histoire de finir l'année comme il faut quand même....Quelle frustration : des parents qui n'ont pas écouté, ni regardé leurs propres enfants lors du spectacle! Puis sur 30 enfants dans ma classe : 1 seule maman qui est venue me remercier pour l'année, me demandant par la même occasion si ça allait, qu'il fallait que je fasse attention... 2 bonjour de très loin... très très loin....Mais quelle joie en sortant de voir venir une élève que j'avais il y a 4 ans, avec sa maman, pour venir me remercier ( comme chaque année quand j'étais dans cette école) pour ce que j'avais fait pour elle(s) et me dire que la petite passait en 4ème avec les félicitations du conseil d'école, et que j'y étais pour quelque chose si elle avait tellement progressé....Ca a rattrapé tout le resteBonnes  vacances        

MamanCélib 11/07/2008 13:14

C'est si rare qu'on reconnaisse notre travail... et qu'on nous remercie pour ça...Garde bien ces jolis moments en tête !

Gib 11/07/2008 11:11

Bonjour Mirabelle et Victor, Je me permets d'écouter de temps en temps vos conversations. Ces belles lignes que vous venez d'écrire, Mirabelle, me donnent envie de vous féliciter. Parce que vous êtes née avec ce métier dans le sang et que vous vous êtes battue pour avoir ce que vous avez aujourd'hui. Tout métier demande une implication totale, mais le votre permet de donner et de recevoir en retour plus que tout autre, l'histoire de la petite Louisa en est un bel exemple. Cela, vous le devez à votre engagement personnel, votre charisme et vos qualités humaines qui à la lecture de vos écrits, crèvent les yeux. Père de deux enfants qui débutent tout juste leur vie d'élève, je ne peux que souhaiter qu'ils croisent la route de professeurs de votre envergure. Bravo et merci.

Cristophe 10/07/2008 18:21

Je ne sais pas si Louisa te doit tout son épanouissement mais je pense qu'au minimum tu as su l'accompagner, rien que pour ça :  bravo !  d:-)