Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 01:38
Mon cher Victor,

J'ai rêvé de lui cette nuit. Cela faisait longtemps que cela ne m'était pas arrivé. Ah... Réveil difficile, donc ? Réveil étrange, disons. Que se passait-il dans ce... Cauchemar ? Il me semblait qu'il était à côté de moi. Je pouvais presque le toucher. Décor de salle de bain. Lui en train de se raser. Torse nu. Et moi à côté, à lui demander pourquoi. Pourquoi m'avoir fait croire qu'il voulait nous donner une autre chance alors qu'il l'avait déjà rencontrée, pourquoi avoir passé la nuit avec moi en rentrant de ses petites vacances pour finalement m'annoncer, une semaine plus tard, qu'il avait quelqu'un d'autre. Pourquoi m'avoir menti ? Pourquoi avoir trahi ma confiance ? Pourquoi avoir sali, en l'espace de quelques jours, quatre ans d'une histoire que je chérissais ? Et il reconnaissait tout. Qu'il m'avait menti. Qu'il avait juste attendu de rencontrer quelqu'un d'autre avant de rompre pour de bon avec moi. Qu'il ne m'aimait plus depuis un petit bout de temps déjà. Que je n'étais qu'un lot de consolation en attendant de trouver mieux.
Cela fait plus de deux mois maintenant que je n'ai plus aucune nouvelle. Et c'est tant mieux. Je sais que je ne l'aime plus. Sa bassesse aura au moins eu le mérite de me faire ouvrir les yeux sur sa véritable nature. Mais je continue à m'interroger. Toujours ce besoin de comprendre... Il faut dire qu'effectivement, il ne t'a donné aucune explication, aucune excuse, rien... Mais tu cherches de la cohérence là où il n'y en a pas, malheureusement... Si l'amour était cohérent, cela se saurait... Pourtant, je vais mieux. Beaucoup mieux. Je prends soin de moi, je retrouve le goût de plaire. Tout ça, ce sont des progrès énormes, il faut t'y accrocher de toutes tes forces ! Oui... Et malgré cela, tu vois, il vient me hanter dans mes rêves. Il est toujours là. Avec tous ces maudits détails, sa peau, son odeur... Et c'est d'une telle réalité... Je déteste rêver de lui. Je voudrais que le temps passe. Plus vite. Quand vais-je l'oublier pour de bon ? Quand son souvenir me laissera-t-il en paix ? Laisse le temps au temps...
Je trouve ça d'une injustice monstrueuse. Pourquoi la vie fait-elle qu'il m'a effacée de sa vie d'un revers de main,  sans excuses, sans explication ? Pourquoi suis-je bien un jour, sûre de moi, sûre que tout ira bien, pour m'écrouler le lendemain parce que j'ai rêvé de lui ? Chaque jour, il me faut reconquérir mon équilibre. Je sais que je peux être joyeuse, gaie, légère, je sais que mes amies peuvent me dire : "Tu as l'air beaucoup mieux, Mirabelle !" ; je sais aussi que je peux me traîner la journée du lendemain, craindre de le croiser en ville, m'étouffer avec mes interrogations sans réponse. C'est tellement injuste... Je lui avais pardonné tant de choses. Par amour. Parce que j'étais persuadée que cela valait encore la peine de se battre. Et qu'est-ce que j'y ai gagné au bout du compte ? Rien. A part me faire rabaisser plus bas que terre, me sentir bonne mais conne, sans une once de respect, même pas pour ce que nous avons vécu. Et le temps passe vraiment trop lentement. Je voudrais être libre, libre d'aimer à nouveau, mais je n'en suis pas encore capable. Oui, tu dois d'abord ramasser les petits bouts de toi qu'il a fait voler en éclats, les reconstituer, tout doucement... Il faut être patiente, Mirabelle... Malheureusement, il n'y a rien d'autre à faire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans L'Amour toujours
commenter cet article

commentaires

gib 13/07/2008 06:58

Mirabelle, Il est normal que vous passiez encore par ces moments de colère. Vous voudriez avoir tiré un trait définitif sur cette histoire, vous ne voulez plus qu'il puisse vous atteindre, vous sentir vulnérable...Vous ne revenez pas en arrière pour autant, vous l'avez bien compris, il ne vous manque qu'un peu de temps.Par contre, ne soyez pas en colère contre vous-même parce que vous avez pris sur vous, donné, pardonné. Si vous ne l'aviez pas fait, vous seriez passé par des regrets : "si j'avais pardonné ci, çà...". Tout cela ne vous rabaisse pas, au contraire. Votre blessure cicatrise d'autant plus vite.Bon j'arrête, vous allez me trouver sentencieux ! Vous avez fait la plus grand partie du chemin. Vous avez bouclé la valise, il ne vous reste plus qu'à la poser....et continuer votre route, plus légère.

Gil-Maurel 12/07/2008 19:37

Courage Mirabelle, çà viendra.Patiente... reste jeune, jolie, souriante même si tu sens une larme prête à coulerBisous Boisette

MamanCélib 12/07/2008 08:04

Du temps, du temps et encore du temps...Je suis comme toi : certains rêves perturbent vraiment mes journées... Je crois aussi que certains rêves ont un rôle de catharsis, même si ils font mal...

pierogod 11/07/2008 23:32

Le temps et des vibrations dans le coeur seront tes meilleurs alliés !