Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 03:52
Chers lecteurs,

M***** voulait juste vous dire merci, à tous.
Mirabelle a commencé à discuter avec Victor au mois de juillet 2005, même si un archivage désordonné de ce blog vous dira le contraire.  A cette époque, M***** venait de s'inscrire en PE1, à l'IUFM, afin de préparer le Grand Méchant Concours. L'idée lui était venue de nulle part, un soir, d'imaginer Mirabelle, jeune institutrice en devenir, discutant avec le grand écrivain Victor Hugo. Une belle aventure, dans laquelle M***** aura mis beaucoup d'elle-même, beaucoup d'espoir, beaucoup de rêves, mais aussi de déception, de colère, de chagrins.

M***** aimait vous imaginer, quelque part, en France ou ailleurs, derrière vos écrans. Essayer de deviner vos visages, vos voix, les décors de vos vies... S'émerveiller à l'idée que vous puissiez aimer ce qu'elle écrit, surtout. Se laisser surprendre par vos réactions, par vos coups de gueules, par vos interprétations diverses et variées, par vos silences, aussi. M***** voulait vous remercier pour votre soutien, durant ces trois ans, pour avoir été là, à la suivre, à l'encourager dans les moments compliqués, à vous réjouir avec elle dans les instants de grâce.
Elle voulait vous dire aussi qu'elle continuerait à vous lire, les uns les autres, à prendre de vos nouvelles, même silencieusement, comme elle l'a souvent fait.

M***** aimerait vous dire que c'est grâce à vous que durant trois belles années, elle ne s'est jamais lassée de  Mirabelle et Victor. Elle aimerait vous confier, aussi, si elle osait, que c'est justement parce que ces deux-là sont devenus comme un vieux couple, qui n'a plus besoin de se parler pour se comprendre, qu'elle a besoin de se détacher d'eux. Que pour avancer, il faut parfois couper tous les liens avec ceux que l'on aime le plus, avec ceux qui nous connaissent le mieux. Changer de mode de fonctionnement. Changer tout court, peut être, ou du moins un tout petit peu.

Elle vous dirait aussi, si elle vous avait en face d'elle, en chair et en os, qu'il y avait du vrai et du faux dans tout ce qu'elle a pu écrire, qu'elle l'a souvent précisé, sans jamais chercher à rétablir la réalité de M*****. Parce que tout le charme de l'écriture, justement, tout le bonheur des textes, c'est d'en faire ce que l'on veut en tant que lecteur. Et puis, au fond, la vérité... Est-ce bien utile ?

Elle voulait vous dire aussi, pour ceux à qui cela ferait plaisir, qu'elle ne fermera pas ce blog. Parce qu'on ne sait jamais, il peut toujours y avoir quelques retardataires désireux de découvrir Mirabelle et Victor à la belle époque. Et puis, c'est vrai, M***** aime bien l'idée qu'un long morceau de sa vie, à travers le personnage de Mirabelle, soit comme ça, offert, encore, sur la blogosphère. Elle se dit qu'elle reviendra peut être lire tout ça, un jour, ces vieilles émotions presque oubliées. Qu'elle en sourira, sans doute, et que ça lui plaît bien.

Elle voudrait terminer en vous envoyant plein de baisers virtuels, en vous rappelant qu'elle écrira de nouvelles pages, ailleurs, autrement, et que si ça vous dit de les lire, eh bien, normalement, vous savez ce qui vous reste à faire... Enfin, seulement si vous avez pris connaissance la conversation précédente, évidemment !

Merci à tous
de m'avoir lue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eléonora 05/07/2009 18:50

Et sorry de mon billet copier-coller  avant un grand départ. Il y a des préparatifs et je suis trop prise par le temps. Je n’allais pas partir en vacances sans vous faire un petit coucou quand même. Je sais que pour la plupart vous n’aimez pas ( bisous, bisous, bisous ). Alors un grand merci pour tout ce que vous m’apportez, merci de votre fidélité et merci de vous connaître. Je vous souhaite de bonnes vacances et je vous dis à bientôt avec plaisir. 

Julie 02/04/2009 12:18

Bonjour, Je n'ai pas trouvé l'onglet "contact", mais je souhaite recevoir l'adresse de votre nouveau site par mail, s'il vous plait. Merci et bonne continuation.

eleonore 16/12/2008 05:28

Je passe pour vous souhaiter mes vœux, car je vais être absente pendant les fêtes, par ce petit message :
 
Noël se nourrira de miel, de brioche et de lumière
Nous tremperons dans le bon café chaud la bûche
A la belle saveur de crème vanille et chocolat
Mille flocons de sucre glace tombent aux quatre coins de l’hiver
Et la maisonnée rêve à tous tes cadeaux, beau Père Noël.
Pour cette nouvelle année, Je n'ai que quelques vœux à formuler : La joie, le bonheur, l'amour et, bien sûr, la santé !Que ces jours de festivités vous enveloppent de joie de vivre ! Et, que celle-ci se poursuive tout au long des mois qui viendront égayer vos jours de soleil.Joyeux Noël,
Bonne et Heureuse année 2009 !
 

LUCQUIAUD 05/12/2008 00:27

C'est toujours triste une fin ... On verse sa larme ... Mais c'est aussi le début d'autre chose ...Comme dit ici Bon courage, bonne continuation ...Et puis le feu sacré  à maintenir Pour la noble profession ,le plus beau des métiers ! Snif sniff snif ...Arrêtes de renifler Farfadet , tu déranges le père ugo  enfin ....

Pas un numéro 16/11/2008 18:39

Bah mince... J'ai fait une coupure, je reviens, et c'est fini !Bonne vie à toi ! Et une pensée pour Victor, j'espère qu'il ne s'ennuiera pas.