Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


25 novembre 2006 6 25 /11 /novembre /2006 00:00

Mon cher Victor,

Je ne peux resister a l'envie de parler, ici, chez nous, a notre terrasse, de l'Ecole en Angleterre ! Mais Mirabelle, ce site y est deja pleinement consacre ! Et tu sais que je le lis regulierement ! Certes. Cependant, je voulais te reserver l'exclusivite d'un de mes coups de gueule, que je ne peux me permettre de pousser sur l'autre site, de par son caractere plus "professionnel". Bon, bon... Apres tout, c'est toi qui decides ! Voila qui est bien dit !

Si tu suis aussi assidument que tu le dis mes aventures a l'Ecole des Anglais, tu sais donc que je suis, tous les lundis et vendredi dans les classes. La semaine derniere, j'etais en classe d'"Early Years", Key Stage 1 (equivalent des Cycles 1 et un peu du Cycle 2, meme si ce n'est pas si simple, mais enfin c'est juste pour situer...), une classe sensee (je prends deja position avec cet adjectif) preparer les eleves a la Year 1, similaire a un CP chez nous.

Cette classe, dirigee par une instit' molassonne... Tu n'es pas genee, Mirabelle ! A ce que je sache, tu n'es en rien une enseignante confirmee, tu n'es qu'en PE2, tu n'as pas le droit de juger tes collegues plus experimentes ! Aie. C'est vrai. Pardon. Bref. Passons. Il y a dans cette classe, deux ordinateurs. J'ai ete surprise, evidemment, car les enseignants d'elementaire peinent, chez nous, a obtenir des PC dans les classes, alors tu imagines en Maternelle ! Oui, j'imagine...

Les Anglais ont une autre conception du role de l'informatique dans l'apprentissage. Une autre conception de sa place au sein de la classe. Ici, en Early Years, les enfants ont entre quatre et cinq ans. Les ordinateurs sont TOUJOURS allumes. TOUJOURS a disposition des eleves. TOUJOURS. Et cela donne des comportements parfois a l'oppose d'une classe de maternelle : des enfants qui ne vont pas vers les autres enfants. Aurais-tu un cas concret ? J'en ai deux pour le prix d'un ! Une petite fille et un petit garcon. Nous les appelerons Sharon et Ben.

Sharon et Ben arrivent a l'ecole a 9 h. Ils se precipitent sur l'instit' pour qu'elle allume les ordinateurs. Pour acceder aux differents programmes, comme sur n'importe quel ordinateur, elle tape un nom d'utilisateur et un mot de passe. Elle lance ensuite les petits sur Internet. Ils maitrisent PARFAITEMENT la souris et PARFAITEMENT les differents menus. Ils choisissent des sites dans la liste des favoris, des sites ludiques se rapportant a l'apprentissage des mathematiques, de l'anglais etc., elabores par la BBC. Pendant que Sharon et Ben s'enferment dans leurs bulles du Net, les autres enfants jouent ensemble, s'impliquent dans des activites traditionnelles telles que la dinette, les constructions, le bricolo, le dessin, les dominos etc. Sharon et Ben eux, n'ont d'yeux que pour l'ordinateur. Mais s'ils font des jeux se rapportant aux differents domaines d'apprentissage, c'est tres bien ! Je ne serai pas si radicale !

Sharon et Ben connaissent tous les jeux par coeur. Ils semblent (car j'ai pris le temps de les observer, tu penses bien) ne considerer ces sites que comme de simples divertissements et ne cherchent pas veritablement a trouver les reponses aux questions qui leur sont posees. D'ailleurs, a propos des questions, ils les escamotent, bien souvent, lasses par des animations un peu trop statiques. Tu veux dire qu'ils ne sont pas reellement en... Situation d'apprentissage ? C'est bien, Victor ! Je vois que toute cette rubrique t'a servi ! Merci pour ce compliment, Mirabelle ! Les enfants ne sont pas reellement en situation d'apprentissage, c'est du moins ce que je pense. Et l'instit', dans tout ca ? Passe-t-elle verifier que les enfants sont en train de travailler ? Non. Les eleves sont totalement libres sur les ordinateurs. Et tout ca n'a plus vraiment de sens.

Enfin, il y a d'autres eleves, dans la classe, tout de meme ! Il y a bien un moment ou les deux enfants dont tu parles sont obliges de lacher leurs claviers ! Quand l'instit regroupe les eleves autour d'elle sur le tapis (instants collectifs assez peu nombreux, ou l'instit prend ENFIN la classe en charge... Mais enfin je vais me taire parce que tu vas encore dire que je n'ai pas le droit de critiquer !), ces deux enfants sont bien obliges de concentrer leur attention sur autre chose que l'ecran (cependant, je nuancerai mon propos en revenant sur ce detail a la fin de cette conversation), mais quand ils font ce qu'ils veulent (ce qui represente 90% de leur emploi du temps !) c'est tout naturellement qu'ils retournent a l'ordinateur ! Le matin, ils sont a l'ordinateur ; le midi, apres leur pause dejeuner, ils retournent a l'ordinateur... Et pendant la recreation (si on peut appeler ca une recreation, car cela dure une heure...), au lieu d'aller jouer dehors avec les autres, ils restent a l'interieur pour accaparer les ordinateurs ! Hummm... Et pendant ce temps la, ils ne communiquent pas avec les autres enfants ! Tout a fait !

C'est la ou je voulais en venir. Il n'y a aucune restriction quant a l'ordinateur dans cette classe. Les eleves ne tournent pas pour y acceder. J'aurais, en tant qu'enseignante, mis en place des horaires specifiques d'acces a cette maudite machine, de maniere a ce qu'aucune dependance ne s'installe. J'aurais, de plus, etabli une sorte d'emploi du temps permettant aux eleves de profiter, chacun leur tour, des joies de la technologie ! Mais a petites doses, evidemment, sur des tranches-horaire bien precises. Je n'aurai en aucun cas, laisse les enfants y acceder librement, et j'aurais veille a detecter tout comportement susceptible de reveler une trop grande influence de l'ordinateur sur l'enfant ! Le moyen le plus sain et le plus efficace de grandir, d'accepter les regles en societe, est encore d'ETRE confronte a la societe, c'est a dire, a l'echelle de ces eleves, d'apprendre a communiquer les uns avec les autres, a jouer ensemble, a rire ensemble etc. Les choix qui ont ete fait par cette enseignante seront lourds de consequence. Et ce ne seront pas les miens. Humm... Attention a ne pas trop critiquer tout de meme !

Pour finir, je souhaitais revenir sur les moments collectifs ou les enfants sont regroupes sur le tapis autour de l'instit'. A chaque fois (je dis bien a chaque fois) le petit Ben s'est place a cote des ordinateurs. Et a chaque fois, au lieu d'ecouter l'enseignante, il gardait les yeux rives sur l'ecran, beat d'admiration, comme hypnotise. Cette simple description resume, je pense, tout ce que je voulais faire passer aujourd'hui...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans Chez les British
commenter cet article

commentaires

Cristophe 26/11/2006 17:11

Dans quelques années, Ben ne sortira jamais de chez lui et cherchera l'âme soeur sur Meetic.

Mirabelle 26/11/2006 18:07

Argl... Si personne ne s'occupe serieusement de son cas, j'en ai bien peur ! :(

Kimberley 26/11/2006 15:17

J'avais une classe de 16 gamins, 6 ordinateurs, une live-box, un site internet et un blog. Une petite classe de campagne connectée au reste du monde. Tous les apprentissages se faisaient autour du blog, expression écrite mais aussi synthèses des sciences, histoire et autres. Tous les syles musicaux découverts grace à radio-blog. etc... Il faut vivre avec son temps. L'accés à internet n'était pas libre cependant car même si tu tapes "cheval" ou "renard" dans google, tu as des surprises. En ce jour Piou Piou a un an, il vit toujours, paradoxalement  il reçoit de plus en plus de visiteurs. C'était un instrument de travail. Sans compter tous les logiciles d'apprentissage en ligne que tout devient naturel : lecture, écriture....

Mirabelle 26/11/2006 16:39

Quand Internet et l'ordinateur sont un outil que l'enseignant controle, quand l'instit' s'assure que cela ne va pas plus loin pour les eleves, je n'ai rien contre, et cela peut donner des choses magnifiques, comme le montre ton site, Kimberley ! Mais il faut vraiment etre derriere a surveiller parce que comme tu le dis, c'est tres facile de deriver et Internet est aussi merveilleux que dangereux ! Dans le cas de cette classe d'Early Years, je ne suis pas persuadee qu'il y ait eu un objectif derriere... Les enfants savaient les jeux par coeur et ne prenaient pas la peine de reflechir aux questions qui leur etaient poses. Et surtout, l'enseignante n'etait pas derriere pour rappeler qu'ils devaient travailler et non faire tout et n'importe quoi... :(

Plum' 26/11/2006 13:35

Eh bien la voili, la voilà la future cyber-génération qui vivra sa vie par procuration et se fera analyser par un psy en ligne !Ce que je déteste dans la nature humaine, c'est que chaque invention géniale est systématiquement détournée de son utilisation première et, rarement, à des fins positives.Le magnifique outil pédagogique qu'est l'informatique va devenir une arme "autistique". Bravo ! On peut déjà en constater les dégâts avec les jeux vidéo...Décidément, l'Homme avance d'un pas pour mieux reculer de trois.Dommage...

Mirabelle 26/11/2006 16:35

Chaque avancee technologique finit par etre detournee ! L'homme ne peut pas s'empecher d'aller dans l'exces ! ;-) Et au bout d'un moment, trop de communication tue la communication !

Kampinette 26/11/2006 13:14

A mon avis, c'est l'instit qui est responsable de ce comportement, malheureusement (ou encore les parents...).

Mirabelle 26/11/2006 13:25

L'instit' a une grosse part de responsabilite, c'est sur ! Il faudrait savoir si, chez lui, l'enfant a regulierement acces a l'ordinateur, comment il l'utilise etc. Et la, on pourrait parler des parents ! ;-)

Attachiante 26/11/2006 10:52

Eh ben !
Dans les écoles où je vais (celle ou je travaille et celle où je fais mon stage) les choses sont différentes. Dans la première, les ordinateurs sont accessibles, certes, mais dans une salle à part et les enfants doivent attendre que le PE leur dise d'y aller et leur dise également pourquoi ils doivent y aller (taper un document, faire des recherches sur telle ou telle chose) et les enfants ne font que ce qui leur a été accordé de faire, même s'ils n'ont aucune surveillance. Dans la seconde, il y a deux ordinateurs dans la classe mais ils sont éteints et les récréations se passent effectivement dans la cour et pas devant l'ordinateur.
Par contre, mettre des enfants aussi jeunes sans règles et sans surveillance active devant des ordinateurs c'est un risque que je ne prendrais pas... Quand on voit que certains adultes sont accroc à l'ordinateur et au monde virtuel, il faudrait peut-être en préserver les plus jeunes... Enfin, ce n'est que mon humble avis ;-)

Mirabelle 26/11/2006 13:00

Je suis bien d'accord avec toi ! Si j'etais l'instit' (pardon, je me repete, j'ai deja dit ca dans mon article...), j'aurais donne des objectifs bien precis aux eleves (je crois que c'est possible, meme en classe de Maternelle, mais il faut s'assurer de bien adapter) et j'aurais reglemente cet acces aux ordinateurs comme tu le proposes ! Les exemples que tu donnes montrent qu'il est possible de cadrer l'acces aux ordinateurs ! :D (enfin, encore faut-il que la conception de l'instit' l'amene a surveiller de pres les enfants sur les PC, et pour celle d'Early Years, je doute que cela ait ete le cas !)
"Quand on voit que certains adultes sont accroc à l'ordinateur et au monde virtuel, il faudrait peut-être en préserver les plus jeunes.." : oh que oui ! ;-)