Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 00:00
Mon cher Victor,

Le 3 Janvier au matin, je me suis rendue dans l'école où je vais effectuer mon stage filé. Je ne sais plus si je te l'ai dit mais il s'agit d'une classe de TPS (Toute Petite Section) et PS (Petite Section). 24 élèves en tout. Un effectif correct, contrairement à certaines de mes collègues qui frisent la trentaine ! Mais les élèves n'ont pas encore repris ? Non ! C'était une visite de "prise de repères" !

Mercredi matin, donc, mon cher petit Papa, tout embêté qu'il est (je-conduis-encore-ma-fille-partout-à-23-ans-si-c'est-pas-malheureux) me conduit pourtant le plus gentiment du monde à l'école, où je fais la connaissance de la directrice. Alors ? Cette directrice ? J'avais déjà eu des contacts avec elle par Internet et un a-priori tout à fait favorable sur la personne. Une crème, qui n'a pas hésité une seconde avant d'accèder à ma demande : visiter l'école pendant les vacances de Noël ! Youpi, tralala, tzouintzouin ! 
L'école est vraiment belle, une qualité récente puisqu'elle a été rénovée il y a peu de temps. "Tu tombes au bon moment !". Après un serrage de mains, elle me conduit dans la classe où je serai "la maîtresse du lundi".

Et là, je peux te dire qu'il y a pire pour débuter sa carrière. La classe est spatieuse. Bien organisée. Avec du matériel. Tout comme l'établissement en général, d'ailleurs. La directrice, que nous appelerons Madame D., m'assure que j'ai "fait le bon choix". Je la crois sur parole... 24 élèves. 11 TPS, 13 PS. C'est équilibré ! En revanche, beaucoup plus de garçons que de filles. Peu importe. Madame D. m'abreuve d'informations en tous genres, que j'intègre lentement, très lentement...


- Tu as des questions ?

Euh... Pas pour l'instant... Mais enfin, je suis sûre que cela viendra au fur et à mesure, hein... Sourire indulgent. On photocopie les progressions, l'emploi du temps, la liste d'appel. C'est avec émotion que je parcours cette fameuse liste, qui bientôt s'humanisera, liant ces prénoms aussi divers qu'adorables à des bouilles de presque bébés...

Nous visitons les autres classes. Evoquons l'Atsem, Jocelyne, avec qui Madame D. travaille depuis huit ans et qui est "fantastique". Une dizaine de minutes et la visite est terminée. "A lundi !". Je rejoins mon père à la voiture et retour au bercail !

En voilà des bonnes nouvelles ! Tu débutes dans de bonnes conditions ! Ca oui. C'est un plus non négligeable mais il n'empêche que je pète de trouille. Arrête là, Mirabelle, je sens que tu vas m'énerver ! Laisse moi finir ! J'allais dire aussi que j'avais hâte. Une impatience mêlée de crainte, mais une véritable excitation à l'idée qu'à partir de lundi... Ce sera pour de vrai ! Allez, on y est, là, on y est !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sev 06/01/2007 17:30

Et finalement, c'est une classe de quel age que tu prefererais, toi ?En tout cas bon courage pour lundi,  mais je suis certaine que ca se passera tres bien, les petits aiment bien la nouveauté en général :)

Mirabelle 07/01/2007 10:52

Je ne sais pas... Quand je suis arrivée en PE1, j'avais un faible pour les Maternelles mais finalement, je trouve que tous les niveaux ont leur intérêt. En ce qui concerne lundi, je serai encore avec la directrice (ainsi que le lundi suivant). Par contre, dans 15 jours, c'est le grand bain ! Bisous Sev ! :D

joce 04/01/2007 21:05

Alors bon courage pour lundi ! Les enfants vont vite te mettre à l'aise, te faire des bisous, des câlins. Eux aussi, ils ont peur... de la nouvelle maîtresse.

Mirabelle et Victor 04/01/2007 21:33

Tu parles en connaisseuse, n'est-ce pas ? Nous avons été faire un petit tour sur ton blog... Et je ne pense pas que ce soit la dernière fois ! ;-)

Plum' 04/01/2007 20:02

Je connais un cartable tout neuf qui ne doit pas être pété d'trouille, lui ! Il doit être excité comme l'attaché-case d'un nouveau ministre ou la trousse d'un jeune médecin...Vive la rentrée, ma grande !Je suis certaine que tu vas t'en tirer comme une vraie pro(fesseuse, oups ! ça fait sado-maso, non ?) !Les gamins vont être sous le charme et lorsqu'un(e) enseignant(e) est adorable, ils s'en souviennent toute leur vie...Bonne fin de vacances et gros bisous à toi.

Mirabelle 04/01/2007 20:50

Oh, le cartable tout neuf est très très fier de lui ! Il fait tellement maîtresse, tu comprends... ;-)"Les gamins vont être sous le charme et lorsqu'un(e) enseignant(e) est adorable, ils s'en souviennent toute leur vie..." : j'espère, j'espère... Je vais user de tout mon charme !Bisous Plum' ! ;-)

Cristophe 04/01/2007 18:32

Si tu es la maîtresse du lundi, c'est pour que les enfants commencent la semaine sur de bonnes bases.

Mirabelle 04/01/2007 19:12

Bien sûr ! Etant donné que je serai la meilleure institutrice que l'école aura jamais connue... ;-)

Christian de nissa 04/01/2007 14:13

Un superbe, merveilleux, encourageant enthousiasme transperce à travers cet avant goût.Tu as choisi, tu vas faire un très beau métier Mirabelle.Chaque reprise est toujours nouvelle, ce ne sera jamais monotone, c'est toujours différent, chaque année, chaque enfant sera unique. Puis Victor qui t'accompagne, ce qu'il t'en dira dépassera tout ce que pourraient  te conseiller les donneurs de leçons.

Mirabelle 04/01/2007 19:11

Puisses-tu dire vrai, Christian ! :D