Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 00:00
Mon cher Victor,

Ce magnifique article de ma marraine T1 met des mots sur ma sérénité actuelle. "Sérénité" est un grand mot ! Disons que je retrouve un semblant d'estime pour la bonne amie que je suis, quand on respecte cette bonne amie évidemment. J'ai lu le post dont tu parles ! Ce qui est drôle, c'est que deux de vos articles ont quasiment le même titre ! "Comment se dire adieu" pour toi et "Comment te dire adieu" pour Eddie ! J'aime ce genre de coincidences !

Au delà de cette coincidence, c'est ses mots, qui rejoignent les miens, que je retiens. Voilà ce qu'elle dit (tu ne m'en veux pas, marraine, de te citer ?) : "
Parce quelque soit la teinte sombre, elle embaume le corps de quelque chose de plus précieux, et que la trace qu'elle laisse nous fait un peu plus ce qu'on est, nous fait devenir. Notre identité tient aussi à ceux qu'on laisse. A la façon dont on les laisse. Pour ne pas abîmer parfois il faut savoir lâcher prise, partir. Trancher le lien qui existait. Puisqu'il se déchire. L'agonie n'est pas une chose pour l'amitié."

J'ai lâché prise, moi aussi, un certain jour d'été. Je lui ai dit... Tu n'entendras plus parler de moi, je te le promets... Parce que je ne comprenais rien, plus rien, que j'étais paumée, secouée, que je n'y croyais pas. Je ne comprenais rien, rien, rien, et au fond de moi, un sentiment d'injustice, l'envie de hurler, de me taper la tête contre les murs... Qu'est ce que j'ai fait pour mériter ça ? C'est l'injustice que j'ai retenue, pendant des jours. Car  l'incompréhension entre nous s'était vicieusement glissée là, dans le plus précieux, dans cette amitié qui était pour toujours. Je ne l'avais pas vue venir. Mais quand elle a été là, bel et bien là, cette blessure, et qu'elle m'a dit "Rien ne sera jamais plus comme avant"... J'ai mis du temps, longtemps, à comprendre qu'elle avait raison.

Je lui ai pardonné. J'ai réalisé ça très récemment. Je ne lui en veux plus et je pense à elle, de temps en temps, avec plaisir. Comme à une belle histoire, une jolie amitié sur mon parcours, une amitié de dix ans, une amitié avec laquelle j'aurais grandi et qui m'aura fait grandir, moi aussi. Jamais on ne m'enlèvera ce que j'ai vécu avec elle. Et elle non plus ne l'oubliera pas. Alors le fil, dont je parlais ici, est rompu, c'est vrai. Cependant, il a existé et je le chéris, il a tenu, tenu longtemps et c'est déjà bien. J'apprends, peu à peu, à ne pas en vouloir aux gens, aux gens qui ont compté, parce que je sais, désormais, par expérience, qu'ils peuvent revenir nous chercher, un jour, sous une autre forme, tout doucement, par surprise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans Amitié(s)
commenter cet article

commentaires