Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 22:36

Mon cher Victor,

J'ai finalement fait le choix du remplacement long, sans trop savoir si cela me conviendrait. Ayant le souvenir d'une inspection désastre, j'ai pourtant opté pour le bonheur d'élèves à découvrir, opté pour le plaisir d'une classe...

Tu sais, l'année dernière, je n'ai pas connu cette opportunité.  J'ai changé. Changé tous les jours. De niveau. De lieu. D'école. Beaucoup de liberté pour si peu d'attachement... Tu n'es pas faite pour les remplacements courts, voilà tout ! J'étais pourtant persuadée que ce genre d'enseignement, sans conséquence réelle, était fait pour moi : ne pas s'impliquer, ne pas se morfondre pour son manque d'efficacité, ne pas sans arrêt se comparer aux collègues...

Depuis la rentrée, j'enseigne dans une classe de CM1-CM2, jusqu'à la Toussaint environ. Ils sont gentils, attachants, au point que j'en oublie parfois que ce n'est pas ma classe. Certes, leur niveau scolaire n'est, dans l'ensemble, pas formidable, mais ils sont respectueux, sympatiques, doux, des qualificatifs que je n'aurais jamais utilisés l'année dernière, lorsque j'étais partout et nulle part à la fois, lorsque j'étais dans telle école un jour et dans telle autre le lendemain.

Depuis la rentrée, j'ai 24 élèves à moi, même si ce ne sont pas vraiment les miens, je les aime et les protège, les dispute et les félicite... Ce sont mes élèves, et je sais déjà qu'il sera difficile de les quitter, que je retrouverai mon chez-moi la tête pleine de mots d'enfants et de souvenirs, pleine de souvenirs et d'attachement. De larmes aussi, parce que je ne peux pas m'en empêcher...

Je veux être une maîtresse à plein temps. Je veux les retrouver tous les jours. Je veux être leur référente à part entière, et personne d'autre. Certes, mon inspection de l'année dernière s'est mal passée. Mais je pense avoir mûri. Pris certaines distances par rapport à l'enseignante "très scolaire" que j'étais. Je ne sais pas si j'ai raison, je ne sais pas si je progresse. Je tente juste d'être bien, et de suivre l'idée que je me fais de l'Epanouissement, du mien avec un grand E et un grand M.

Faire bien ou mal, c'est un autre débat. J'en suis seulement à reconstruire mon identité professionnelle. Chaque  chose en son temps...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mysticlolly 15/05/2011 13:51



Trop chouette de pouvoir vous relire Mirabelle et Victor ! Et oui, c'est vrai que ce n'est pas facile d'être assidu dans l'écriture d'articles pour nos
blogs...


N'empêche que ça m'a fait drôlement plaisir d'avoir de tes nouvelles et de voir ce blog repartir ! Je suis remplaçante aussi cette année, Brigade, donc des
remplacements longs ! J'ai eu pas mal de chance en tout cas et je me suis retrouvée dans une école géniale jusqu'à la fin de l'année !


Je pense que tu as fait le bon choix en décidant de prendre des remplacements longs ! C'est quand même super agréable d'avoir sa classe, ses élèves ! Pouvoir
construire des projets, voir les enfants progresser tout au long de l'année, c'est vraiment le côté gratifiant de notre métier :o)


Pour la rentrée prochaine, au mouvement, j'ai demandé des postes de remplaçante entre autres.. Mais, si je tombe sur un poste de ZIL, je ne sais pas vraiment
comment je vivrai le côté "sans attache et sans implication".. A voir :o)


Alors même si ce n'est pas facile, que tu manques de temps, j'espère que tu trouveras encore des petits moments pour nous faire partager ton quotidien
!



Céline 19/10/2010 17:29



Quel plaisir de te relire!!!


Je suis passée ici par hasard... en cliquant sur le lien dans mon ancien blog, où j'étais C., une étudiante capésienne puis une stagiaire en anglais; ... depuis, je suis passée par
Cé, la prof d'anglais expatriée en région parisienne, et je suis maintenant Céline, la prof heureuse d'être de retour chez moi, auprès de mon Amoureux...


Un peu comme toi, en somme...


l'éclosion du papillon qui se fait petit à petit, avec les mêmes questions professionnelles ...


Vraiment très contente de te relire!!! :-) (Victor aussi, hein ;-) Ne sois pas jaloux!!! ;o) )



M. 21/09/2010 18:53



Ca fait très plaisir de lire ça ! Courage !