Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 10:05
Mon cher Victor,al---cole.jpg


Alors, Mirabelle, tu as terminé ton stage ?
Oui, depuis samedi midi. Alors ? Soulagée ? Un peu cafardeuse tout de même... Comme pour le SR2. Cela fait toujours un drôle d'effet de quitter une classe où on a pris ses habitudes, ses repères. Une équipe à laquelle on s'était attachée. C'est le contrat, Mirabelle... On le sait le premier jour, on le sait pendant, on le sait le dernier samedi. Il n'empêche que cette demie-journée a eu un goût particulier...


11 h 45, je quitte l'école. Dans la cour de récréation, on installe les stands pour la kermesse. Les parents s'agglutinent à la grille. Soudain, j'aperçois la maman de Louise, dont je parlais ici. Ah... Elle est souriante. Sans doute ravie de me voir déguerpir... Tu n'exagères pas un tout petit peu, là, Mirabelle ? Si. Il n'empêche que cela fait du bien, parfois, d'exagèrer. Bref. 

- Alors, ça y est, votre stage est terminé ?, me dit-elle.

Comment sait-elle qu'il s'agissait d'un stage ? J'avais vu le mot rédigé par l'enseignante, qu'elle avait ensuite fait coller aux élèves dans le cahier de liaison et à aucun moment il n'était mentionné que j'étais une petite débutante parachutée par l'IUFM. Elle a peut être deviné... Tu fais si jeune, Mirabelle ! Oui, j'imagine. C'est d'ailleurs ce que beaucoup de parents se sont dits. Ah ? 

Aurélien, par exemple, avant la récréation de 10h, vient me voir, visiblement très excité :

- Eh, Maîtresse, Maîtresse ! Tu sais quoi ?
- Non, mais tu vas me le dire...
- Eh ben le matin, avec ma maman, on arrive en voiture et on te voit toujours arriver à pieds. Eh ben ma maman elle a dit que tu avais l'air très très jeune !

Tiens tiens, sans blague... Il est vrai qu'arriver dix minutes avant la sonnerie, au moment même où élèves et parents se pressent devant la grille en attendant l'ouverture, donne tout le loisir à ces derniers d'observer la jeune petite maîtresse de la classe de CE1, avec son allure de gamine et son 1 m 59. Eh bien tu vois... Peut être que cette dame a tout misé sur ton apparence physique, tout simplement !

Bref. Revenons à nos moutons. 11 h 30. Devant la grille. La mère de L. continue de me questionner, toujours tout sourire :
- Alors, vous êtes soulagée d'avoir terminé, je suppose ?
(Non, ma petite, tu supposes mal, je serais bien restée encore un petit peu...)
- Pas trop découragée par cette classe plutôt difficile ?
( Non, non, il y a pire quand même... Si je me plains dès que des gamins sont un peu remuants, j'ai pas fini, et puis faut pas pousser non plus, la ville de D., c'est pas une ZEP, faut pas charrier...)
- Alors maintenant, il vous reste le mémoire à faire, c'est ça ?
( Ah non, pas de bol cocotte, le mémoire c'est terminé, je suis validée... Ca t'en bouche un coin, hein ?)
- J'espère que vous ne l'avez pas mal pris quand nous sommes venues vous voir... J'ai su ensuite que vous leur aviez fait faire régulièrement du sport pendant les deux semaines suivantes !

( Ah ? Tu croyais que je les privais systématiquement ? Quelle maîtresse penses-tu que je suis ?)
- Alors j'espère que vous ne l'avez pas mal pris...
(Je te répète que non, on peut passer à autre chose ?)
- Vous savez, il y a des parents chiants !
( A qui le dis-tu !?)
Et vas-y que je te pose des questions sur ton ressenti de débutante, et ci et ça... Grrr... Une maman très concernée, à ce que je vois ! Hummm... Enfin bon... Quand j'ai franchi la grille de cette école pour la dernière fois, j'étais assez agacée. Mon "instant de grâce" était gâché et je suis rentrée chez moi en écumant ma rage.

De tout cela, je tire une conclusion : il n'est jamais bon d'arriver en Bus Verts dix minutes avant la sonnerie, au moment où les hordes de parents vous examinent sous toutes vos coutures. Il n'est pas forcément évident, quand on n'a pas été gâté par la nature, de ne mesurer qu' 1 mètre 59 et de faire à peine une tête de plus que certains grands de CM2. Il n'est pas bon non plus de préférer un sac à dos à un petit cartable, par souci pratique (tant de livres à transporter...) parce que le cartable fait plus maîtresse que le sac à dos de lycéen. Bon. En gros : dis-moi comment tu t'habilles, je te dirai qui tu es.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rosa Negra 26/06/2007 09:39

Eh ben si je devais juger les mères que je vois le matin à la barrière sur leur apparence, j'en mettrais quelques unes sur le trottoir et d'autres sur un chantier ou dans un camion... ^^

Mirabelle 29/06/2007 09:10

Ah ah ! On va leur faire des reflexions aussi, elles vont voir ce que ça fait ! ;-)

Rosa Negra 24/06/2007 13:21

Oh ben ça alors ! Pourquoi donc n'es-tu pas restée pour la kermesse ? Surtout après une conversation comme celle-là. Je suis sûre que ça aurait fait très plaisir aux enfants et que ça t'aurait donné une seconde occasion de faire un départ tranquille, non ?Tout ce qui est petit est mignon, qu'on dit. Je fais un petit mètre 61 je m'apprête donc à en recevoir pas mal, des réflexions de ce genre, pas grave : tout ce qui est petit est mignon... et ce n'est pas à la taille de quelqu'un ou à son look qu'on peut "juger" sa compétence ;-)

Mirabelle 25/06/2007 19:52

Je ne suis pas restée à la kermesse parce que j'avais un engagement pour l'après-midi en dehors de l'école et qu'en plus de cela les Bus Verts ne passent quasiment pas le samedi...*soupir*"ce n'est pas à la taille de quelqu'un ou à son look qu'on peut "juger" sa compétence ;-)" : je suis d'accord avec toi et je pense que nous sommes dans le vrai mais malheureusement, ça n'empêche pas beaucoup de gens de se fier à l'habit pour faire le moine ! ;-)

Marguerite 24/06/2007 11:42

Moi qui enseigne dans le secondaire, je suis parfois plus petite que mes élèves (même dans les petites classes) et c'est directement dans leurs yeux que je vois les interrogations sur mon âge, en raison de ma taille et de mon "look" jeune. Je cherche d'ailleurs une coiffure qui pourrait me vieillir un peu, c'est te dire...Un jour, l'un d'eux, alors qu'ils arrivaient en classe, fait remarquer que je ne suis pas là. Puis "ooooooooh, mais je ne vous avais pas vue derrière Untel" Enfin, tant que ça reste ce genre de remarques, ça va. Venant des parents, je comprends que ça doit mettre mal à l'aise ou énerver :(

Mirabelle 25/06/2007 19:45

J'ai régulièrement des élèves aussi, en primaire, qui se mettent à côté de moi et claironnent : "Je suis presque plus grand que la maîtresse !". A moi de répondre : "Oui... Presque !" ;-)C'est vrai que venant des parents c'est agaçant. Je ne suis pas responsable de ma taille. J'ai bossé pour avoir le concours, je l'ai obtenu et j'en suis fière, j'ai mérité d'être là et c'est irritant de constater que certains sont prêts à douter de nos compétences parce que nous sommes jeunes. Il faut bien que nous fassions notre expérience, n'est-ce pas ? Bon, ceci dit, je crois qu'il va falloir quand même que je change un peu de look, histoire de compenser ma taille...A bientôt Marguerite ! :D