Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 00:00

Mon cher Victor,

Aujourd'hui, une anecdote assez amusante (avec le recul...) dont j'ai ete l'actrice principale le lendemain de mon arrivee ici. Ce n'est plus tout frais ! Non. Mais cela reste assez savoureux, je te le garantis !

Dimanche matin. Nous sommes arrivees la veille et Sophie et moi prenons peu a peu nos marques dans l'appartement. Dans la salle de bain, un systeme de ventilation pour le moins agacant : des que nous allumons la lumiere, il se declanche ! Un rien t'agace... Le dimanche matin, donc, alors que je viens de prendre ma douche, je n'ai qu'une obsession : stopper cette ventilation a la noix ! J'ai bien vu, juste a cote, une poignee orange pendue au bout d'un fil, et je me dis que, logiquement, cela devrait mettre fin a mes souffrances auditives. C'est donc sans hesitation (et avec tout mon coeur !) que je tire sur cette fameuse poignee et la... Stupeur et tremblements, tu as tire sur ce qu'il ne fallait pas, non ? Ben oui... C'etait couru d'avance !

Aussitot, une alarme impitoyable s'est declanchee dans tout l'appartement.

TTTTTTTTTTTUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTUUUUUUUUUUUUUUU !

Et mon temps de reaction a ete plutot lent... Interloquee, je rejoins Sophie dans l'espace cuisine, une Sophie a peine choquee par cette sonnerie infernale qui me vrille les oreilles.

- Sophie, qu'est ce que c'est que ca ?

- Ben... Je sais pas...

- J'ai tire sur un truc... Tu sais, l'espece de poignee orange...

- Ah bon ?

- J'ai peur que ce soit l'alarme a incendie !

Ni une ni deux je me precipite vers deux boutons, sur un panneau de securite, dans l'entree, panneau que j'ai remarque en arrivant. Ils semblent etre en rapport avec l'alarme a incendie. J'appuie sur le bouton "stop". Et la, o miracle... Ca s'arrete ? Oui, ca s'arrete. J'adresse un regard triomphant a Sophie, prete a m'auto-congratuler. Vous avez eu chaud ! Mais soudain...

TTTTTTTTTTTTTUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTTTUUUUUUUUUUUUUUUU !

L'alarme reprend ! Et cette fois, o misere, j'ai l'horreur de constater, par la fenetre ouverte qu'elle s'est egalement declanchee dans TOUTE LA RESIDENCE ! Oh mazette... Inutile de te dire que nous sommes completement paniquees. Qu'est ce qu'on fait ? On va avoir des ennuis ! Mon dieu, tout le monde va sortir ! Aie aie aie ! Qu'est ce que je fais ?

Dans le couloir, j'entends des pas, des rires. Chacun descend au point de ralliement. Nous, nous restons tranquillement dans notre chambre, jusqu'a ce qu'on vienne frapper a la porte. C'est un des gardiens. Je tente de lui expliquer, dans un anglais confus, que je n'ai pas fait expres et que je pensais arreter la ventilation. Lui ne sait me dire qu'une chose :

- Never touch ! Never touch !

Le monsieur n'est pas content du tout. On le comprend ! Il repart en claquant la porte, grommelant que ca-va-etre-tout-un-bazar-d'arreter-l'alarme. Fin. Morale de l'histoire : ne touchez pas aux poignees oranges qui pendent dans votre salle de bain ! Je dois dire que je n'ai pas compris. Il n'y avait aucune indication de precaution a cote de cette manette. J'en avais donc deduit que c'etait sans danger et qu'elle commandait la ventilation. Comment pouvais-je deviner ? Au moins, avez-vous reussi a en rire par la suite ? Oh oui ! Nous nous sommes tordues de rire sur nos lits pendant un quart d'heure, et nous en reparlons regulierement, toujours avec le sourire ! Mais tu sais, Victor... C'est dingue mais... Parfois, j'ai encore envie de tirer sur cette poignee... Tu sais, avec le plaisir de l'interdit que peuvent eprouver les enfants quand ils savent que ce n'est pas bien, qu'ils n'ont pas le droit de faire quelque chose... Je te rassure, je ne l'ai pas refait... Mais l'envie me prend, parfois, de jouer les petits filous...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans Chez les British
commenter cet article

commentaires

Sev 05/11/2006 18:09

:D j'adore tes petites anecdotes !j'aurais fait pareil si ca peut te rassurer... Ca devait paraitre evident pour tout le monde, il n'ont donc pas juger bon d'expliquer... C'etait peut etre un peu comme si ils devaient expliquer comment utiliser la chasse d'eau ou le robinet !

Mirabelle 06/11/2006 17:30

Oui, ca devait paraitre evident, c'est sur... J'espere que ma gaffe leur aura fait comprendre que ce n'etait pas si evident que ca ! ;-)

Lucquiaud 29/10/2006 18:28

Il n'a pas connu ça en son temps le Père* Hugo , toutes ces "sornettes" qui, dans notre monde "sois-diant moderne", nous alarment si souvent ... N'en tire-t-on pas trop de ces sonnettes aujourd'hui où l'on a vite fait de verser dans le catastrophisme...
En tous cas, ils ne s'ennuie pas avec vous le Père* Hugo  !
(*: "Père" , non dans le sens péjoratif" mais dans le sens chaleureux et respectueux que ce mot mot exprime d'emblée ... D'ailleurs , vous avez souvent des conversations avec lui comme vous auriez avec votre père , n'est-ce pas ?...) 
Bon Dimanche
Patrice Lucquiaud

Victor 30/10/2006 12:27

Si, je m'ennuie parfois... Mais enfin je ne lui dis rien, elle se vexerait ! ;-)

Kampinette 29/10/2006 11:45

Comme on dit, c'est le métier qui rentre ! :-)

Mirabelle 29/10/2006 12:13

On dit ca, oui ! ;-)