Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cher lecteur,

Exceptionnellement, nous nous adresserons à toi directement : ce site n'est en aucun cas une biographie de Victor Hugo. Alors si tu pensais trouver ici la vie de notre Totor national en long, en large, et en travers, passe ton chemin !

 

Pour bien comprendre les propos de nos deux protagonistes :

1° Des caractères gras de couleur bleue quand Victor s'adresse à Mirabelle

2° Une police des plus classiques quand Mirabelle s'adresse à Victor

 

Sur ce, bonne lecture !

 

Un Mot Au Vol ?

Papotage Archivé

Opinion


Et si vous nous faisiez part de votre opinion ?


Victor mène l'enquête.

Parce que Mirabelle se le demande !




personnes ont écouté la conversation entre Mirabelle et Victor depuis leur rencontre.


Aujourd'hui, à :

il y a personne(s) qui papote(nt) avec Mirabelle et Victor.


La requête de Victor :

  • Parce que Mirabelle et moi-même aimons beaucoup de gens... Allez donc jeter un coup d'oeil à notre tour de tables !
 

Nos recommandations :

  • Un clic et vous y êtes... Si vous souhaitez quelques conseils pour guider votre lecture, bien entendu !



Lexique IUFMesque à l'usage des non-initiés :

  • Mirabelle, dans son infinie bonté, a daigné me proposer (ainsi qu'à toi, ô lecteur non affilié à l'Education Nationale !) un lexique de rattrapage, sensé me donner les repères indispensables à la compréhension de deux rubriques.


8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 10:36
Mon cher Victor, enviedepermis.jpg

Mirabelle, tu es en  nage ! Que se passe-t-il donc  ?! Je reviens de mes deux  heures de conduite et je n'en peux plus ! A ce point ? Ben oui, Victor, je suis une conductrice débutante ! Bon, alors, comment cela s'est passé ? Est-ce qu'il t'a engueulée ? Il ne devait pas être ravi que tu aies une nouvelle date... Pas de panique ! C'est toi qui dis ça ? Mais oui ! Allons, Victor, reprenons depuis le début !

J'arrive à l'auto-école un peu tendue, redoutant la réaction de mon moniteur à ce passage de permis que j'ai un peu forcé. Enfin, Mirabelle, on s'en fiche de ce que pense ton moniteur ! Oui, bon, c'est aussi ce que m'a dit mon Mystérieux Inconnu, mais enfin que veux-tu, c'est comme ça, on ne se refait pas ! Bref. Quand il me tend les clefs, il a l'air enchanté de me voir, genre cette-jeune-demoiselle-est-mon-élève-préférée. Il claironne, un grand sourire aux lèvres (étonnant, il ne sourit jamais d'habitude !) : "Ohhh ! Tiens, voilà Mirabelle ! Ca va ?". Oui, ça va, merci. Hop. Je m'installe dans la voiture et attends qu'il finisse sa cigarette. Sept minutes plus tard, il vient s'installer à côté de moi :

- Bon, ben finalement, tu vois, j'ai réussi à te trouver une place. J'avais un élève qui était prévu et il n'est pas venu à ses heures de conduite, sans rien dire du tout. Alors je l'ai viré de la place !


Ah. Ca faisait récité ? Je ne sais pas trop. Je trouve ça assez curieux, surtout que je n'avais pas encore ouvert la bouche. Sans doute avait-il réfléchi à un prétexte à te fournir pour expliquer ce soudain passage, alors que "tous les Inspecteurs sont en vacances". Humm... Bon, de toute façon, on s'en fiche, du pourquoi du comment ! Le principal, c'est que tu passes ton permis demain, Mirabelle ! Bon, alors, raconte cette leçon...

Sur les conseils de la monitrice, j'ai... Alors tu l'as retrouvée ?! Ben oui ! J'aurais apprécié que tu me préviennes, c'est tout de même moi qui ai fait passer le message ! Mais enfin, comme d'habitude, c'est tout pour toi ! Excuse-moi. Bref. Sur les conseils de la monitrice, donc, j'ai essayé de me détendre et de ne pas rester fixer sur mes erreurs de conduite. J'ai essayé de profiter de ces deux dernières heures dans cette auto-école de m***e pour travailler sur mon regard, soigner mes insertions sur le périph', être au maximum des limitations de vitesse dès que possible, et insister sur mes contrôles. Tout ça ! Oui. Et ça a donné quoi ?

Eh bien ma foi... Je dois dire que pour une fois, j'ai trouvé ça pas mal du tout ! Je n'ai pas fait de grosses erreurs pendant la première heure ! Et j'ai dû faire la première vers les 50 minutes de conduite ! Merveilleux ! Il faut refaire ça demain, Mirabelle ! Je n'ai pensé à rien d'autre qu'à ma conduite pendant cette première heure, je me suis appliquée de mon mieux. Et la deuxième ? Alors, pour la deuxième, il faut un peu d'explication de texte !

Il m'était déjà arrivé auparavant de conduire deux heures d'affilée. Avec mon ex-moniteur (tu sais, le play-boy... Non, je ne sais pas ! Mais si !), cela s'était produit deux ou trois fois. A chaque fois, nous faisions une pause entre les deux heures. Et pas avec ton moniteur actuel ? C'est justement là que je voulais en venir. J'ai dû constater qu'à 11 h, il ne parlait toujours pas de s'arrêter. Je te rappelle que j'avais commencé à conduire à 10 h et là, je sentais bien que je n'avais plus vraiment les yeux en face des trous. Entre 11 h et 11 h 20, j'aligne les bêtises. Il commence donc à s'échauffer : "Mais enfin, qu'est-ce qui t'arrive ?! Fais un peu attention !". Je me justifie : " Ben, c'est que ça fait une heure vingt que je conduis et là, à vrai dire, j'en peux plus.". Il sursaute : "Quoi ?! Il est déjà cette heure-là ?!". Illico presto, il trouve un petit parc où arrêter la voiture.

Le temps pour lui d'aller uriner contre un tronc d'arbre (quasiment sous mes yeux...) et c'est reparti. Je me sens toujours fatiguée et je sais que mon heure de "perfection potentielle" est derrière moi. Nous repartons et à 12 h, nous sommes à l'auto-école. J'attendais dans le bilan une typologie de mes erreurs. Mais non. Je n'ai droit qu'à un : "Bon. Il ne te reste plus qu'à bien te contrôler demain". Même pas un encouragement ? Eh non. Je n'ai pas été surprise. Nous nous rendons au secrétariat et nous vérifions l'heure de passage. 10 h, c'est ça ? Eh bien non, tu vois ! Comme quoi il n'était pas inutile de vérifier ! En fait, je suis convoquée à 10 h 50 pour passer à 11 h. Bon. Si je compte une heure de retard (comme lors de mes passages précédents), je suis bonne pour passer à midi. Youpi.


Comment te sens-tu maintenant ? Quand je pense que la prochaine fois que tu prendras le volant, ce sera pour le permis... Je me sens à peu près détendue, ce qui, la veille de l'examen, est un exploit de ma part. Un peu peureuse, évidemment, mais pleine d'espoir, dans le fond. Il faut que j'y crois. Je vais faire de mon mieux. De toute façon, tu auras tous les détails demain. Alleeeez ! Epate-le, ton Inspecteur !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirabelle - dans Roulez - jeunesse !
commenter cet article

commentaires

Plum' 09/08/2007 10:53

Il est 10H50. Je pense à toi très fort et t'envoie toutes les ondes positives que j'ai ! Gros bisous ma belle !

Mirabelle 13/08/2007 18:04

Euh... :-(

Miss Alfie 09/08/2007 09:27

Je sais, tu ne verras pas mon message sans doute avant d'y aller, mais je pense fort à toi, je croise les doigts et espère que tout va bien se passer...Cool !...

Mirabelle 13/08/2007 18:03

Euh... :-(

Mapie 09/08/2007 09:26

On pense à toi, ça va bien se passer !

Mirabelle 13/08/2007 18:03

Euh... :-(

douceestlavie 09/08/2007 09:01

Je pense tres fort à toi pour aujourd'huiet je croise les doigts........J'espère que tu viensras nous annoncer une bonne nouvelle!!bizz

Mirabelle 13/08/2007 18:03

Euh... :-(

Plum' 08/08/2007 22:21

Je t'envoie des bisous roses comme le petit papier que tu décrocheras demain. Je n'ai aucun doute là-dessus, on est bien parti.

Mirabelle 13/08/2007 18:08

Bien parti mais... Mal arrivé ! :D